top of page

Passoire thermique et coup de pouce chauffage de l’Etat

Il y aurait aujourd’hui en France 4,8 millions de passoires thermiques, véritable gaspillage en énergie, les passoires thermiques sont trop nombreuses. Les deux gouvernements du Président Emmanuel Macron ont voté des décrets pour remédier à cet enjeu de société.. Le but de ce décret est de lutter au maximum contre ce fléau de la consommation énergétique . Qu’est-ce qu’exactement une passoire thermique ? Comment y remédier ? Quelles sont les aides ?… Faisons le point sur les passoires thermiques et les aides en cours. 

Définition d’une passoire thermique

En France, ce sont surtout les logements anciens et mal isolés qui sont considérés comme des passoires thermiques. Souvent synonyme de manque de confort et de factures de gaz ou d'électricité très élevées ! L’expression « passoire thermique » est employée pour parler des logements qui consomment plus d’énergie qu’ils ne devraient.Le cadre réglementaire désigne les logements de classe énergétique F ou G, d’après un diagnostic de Performances Énergétiques (DPE) 

Passoire thermique : Ce qui va changer en 2023

Le gouvernement compte agir en trois temps: 2023, 2025 et 2028. À partir du 1er janvier 2023, tous les logements dont la consommation énergétique excède les 450 kWh/m²/an (classés G sur le DPE) seront interdits à la location. Une mesure qui concerne environ 90 000 logements en France. ( Source https://urlz.fr/k9k5)

Coup de pouce chauffage

A partir du 2 janvier 2023, les montants de la prime “Coup de Pouce” Chauffage vont évoluer. Pour rappel, cette aide a été mise en place au  début de l’année 2019 par le ministère de la transition écologique. L’objectif de cette prime est d'accélérer le remplacement de l’ensemble des chaudières individuelles au fioul, au charbon ou au gaz par des systèmes plus respectueux de l’environnement.  Tous les ménages peuvent en bénéficier. Les montants de primes attribués seront cependant différenciés en fonction de leurs niveaux de ressources. Les ménages les plus modestes bénéficieront de primes plus importantes.

inogreen_coup_de_pouce_chauffage.png

Droits réservés 

Un bonus sortie de passoire est prévu lorsque les travaux initiés permettent au logement de sortir de ce statut, à savoir quitter l’étiquette F ou G.

Comme toute aide financière publique, certains critères sont à prendre en compte pour bénéficier du bonus sortie de passoire.

  • La réalisation d’un audit énergétique est obligatoire pour accéder au forfait bonus sortie de passoire.

  • Le logement énergivore, initialement classé F ou G, doit atteindre la classe E ou mieux.

 

Ce bonus vise à encourager les rénovations globales d’un bien et s’ajoute à la prime de base. Le montant du bonus sortie de passoire dépend du revenu fiscal de référence (RFR) du demandeur et de la région du logement.

En fonction de votre profil MaPrimeRénov’, le bonus Sortie de passoire s’élève à :
- 1 500 € pour les ménages très modestes (profil Bleu) et modestes (profil Jaune)
- 1 000 € pour les ménages aux ressources intermédiaires (profil Violet)
- 500 € pour les ménages aux revenus supérieurs (profil Rose)

Vous avez un projet de rénovation énergétique ? Inogreen vous accompagne de A à Z dans la réalisation de votre projet pour une réalisation efficace et clé en main en vous faisant bénéficier des primes existantes.

 

Bonus pour une sortie de passoire thermique 

bottom of page