LOI CLIMAT ET RÉSILIENCE : L’ÉCOLOGIE DANS NOS VIES

Les députés ont adopté le 4 mai 2021 le projet de loi Climat et Résilience à l’Assemblée Nationale. Un projet qui met l’accent sur l’écologie dans notre société : dans nos services publics, l’urbanisme, nos déplacements mais aussi en lien avec la rénovation énergétique des logements (considérée comme l’une des priorité en matière de transition écologique) Zoom sur cette transition écologique !

climat10.png

Accélérer la transition écologique dans tous les domaines de notre quotidien

Concrètement, comment cette loi va-t-elle permettre l’intégration de l’écologie dans la vie des Français ? 

Ce texte de loi est riche de près de 300 articles; un texte complet qui vise à ancrer durablement l’écologie dans le mode de vie des Français. Quelques actions sont dores et déjà mises en place comme : L’éducation à l’environnement et des menus végétariens hebdomadaires dans tous les établissements scolaires, la fin des centres commerciaux sur des territoires agricoles ou encore le dispositif “Oui Pub” qui vise à lutter contre le gaspillage.

860_infographie_pjlcr_6.jpg

D’ici à 2023, voici les principales actions qui seront mises en place : 

  • L’interdiction de la mise en location de biens immobiliers de la classe énergétique G, ce qui représente près de 600 000 logements. 

  • Démarrage de l’interdiction de circulation des véhicules polluants dans une dizaine d'agglomérations.

  • Ouverture du prêt à taux zéro pour acheter des véhicules électriques ou hybrides dans les zones à faibles émissions. 

 

D’ici à 2025, un audit sera obligatoire pour la vente de logements classés E.
D’ici à 2028, il sera interdit de mettre en location des logements classés F (1,2 millions de logements). 

D’ici à 2030, 20% des grandes surfaces devront être dédiées au vrac.

Quelles sont les mesures prises pour la rénovation énergétique ?

Le projet de loi Climat et Résilience part avant tout d’un constat : en France, ce sont près de 4,8 millions de foyers qui vivent dans des logements très mal isolés. Ces logements coûtent chers en terme d’énergie et jouent un rôle majeur dans les émissions de gaz à effet de serre.  Ainsi, à compter de 2025, toutes les habitations présentant une étiquette énergétique G ne pourront plus être louées. Dès 2028, cette mesure concernera les constat classés F, puis les logements ayant une étiquette E dès 2034.

Quelles sont les aides à la rénovation énergétique ?

La transition énergétique est au cœur des mesures prises par le gouvernement en matière d’habitation. C’est pourquoi de nombreuses aides financières ont été mises en place, telles que “MaPrimeRenov’” ou les primes énergie, afin d’aider les ménages les plus modestes à effectuer la rénovation énergétique de leur logement.


Découvrez via notre article dédié toutes les aides et primes disponibles pour les particuliers désirant faire des travaux de rénovation énergétique :https://www.inogreen.fr/aides-primes